Biogéographie du néré (Parkia biglobosa (Jack.) R. Br. ex. Don.) sous les conditions environnementales actuelles et futures au Bénin

Favorite & sharing
Export BibTex
PDF Export
Report

Article (sc. journal) of Ayihouenou E. B., Fandohan A. B., Sodé A. I., Gouwakinnou N. G. and A. Djossa B. - 2016

Lien externe ou de téléchargement

  • Literature reference
  • Author
  • Ayihouenou E. B., Fandohan A. B., Sodé A. I., Gouwakinnou N. G. and A. Djossa B.
  • English title of the work
  • Biogeography of locust bean (Parkia biglobosa (Jack.) R. Br. ex. Don.) under current and future environmental conditions in Benin
  • Title of the work
  • Biogéographie du néré (Parkia biglobosa (Jack.) R. Br. ex. Don.) sous les conditions environnementales actuelles et futures au Bénin

  • Year of publication
  • 2016
  • Author's email
  • abettyfr@yahoo.fr
  • Issue number of a journal, magazine...
  • Numéro spécial Agronomie, Société, Environnement & Sécurité Alimentaire
  • Journal or magazine
  • Bulletin de la Recherche Agronomique du Bénin (BRAB)
  • Month of publication
  • Août
  • Page number
  • 93-108
  • URL Address
  • http://www.slire.net/download/2350/11_me_article_brab_brab_n_sp_cial_projet_niche-ben-174_-_ao_t_2016.pdf
  • Countries concerned
  • Benin
  • Associated thesauruses
  • TropicAgrif
  • Keywords TropicAgrif
  • Forestry species
    Parkia biglobosa
    Types of the exploited natural systems
    Systems of the courses (parcours)
    Climatic Constraints
    Production Risk related to climate change
    National Dimension
    National
    Disciplinary Approach
    Pluridisciplinary
  • Saved on
  • 2016-09-30
  • Modifed on
  • 2016-09-30
  • Administrated by
  • POMALEGNI Charles Bertrand
  • Abstract
  • Parkia biglobosa est l’une des espèces agroforestières à grande importance socio-économique non seulement au Bénin mais dans toute la région Ouest Africaine. Cependant, sa conservation et sa domestication pour la diversification de la production agricole dépend de sa capacité à s’adapter aux changements climatiques. Ainsi, 492 points d’occurrence combinées avec des variables bioclimatiques ont été utilisés pour modéliser l’impact des conditions environnementales actuelles et futures sur l’étendue des habitats favorables à P. biglobosa, suivant l’approche du principe d’entropie maximum (MaxEnt). Les aires favorables à la culture et à la conservation du P. biglobosa sur l’étendue du territoire du Bénin, ont varié dans le temps en fonction des quatre scénarii climatiques utilisés (RCP2.6, RCP 4.5, RCP 6.0 et RCP8.5) et des conditions pédologiques. Dans les conditions environnementales actuelles, 59% du territoire Béninois et 32% de la superficie des aires protégées se sont avérés très favorables respectivement à la culture et à la conservation du néré. Cependant, tous les scénarii climatiques ont projeté à l’horizon 2050 une réduction significative de l’étendue des habitats très favorables à la culture du néré (22 à 31%) au profit des habitats moyennement ou faiblement favorables et une légère extension des aires favorable à sa conservation (6 à 11%). Les aires protégées à l’horizon 2050 peuvent peut-être toujours garantir des habitats favorables à la conservation de l’espèce. Les résultats obtenus suggèrent que malgré les dynamiques spatiotemporelles projetées, liées aux changements climatiques, les conditions environnementales au Bénin peuvent demeurer favorables à la culture et la conservation de P. biglobosa à l’horizon 2050. La prise en compte de ces résultats dans les politiques officielles de développement devrait contribuer à garantir une conservation et une utilisation durable du néré au Bénin.
    Mots clés : Aire de répartition, changements climatiques, MaxEnt, habitat favorable, scénario d’émission RCP, Bénin.
  • English abstract
  • Parkia biglobosa (the locust bean tree) is one of agroforestry species of major socio-economic importance not only in Benin but in the whole West African region. However, its conservation and domestication for the diversification of agricultural production depends on its ability to adapt to climate change. Thus 492 points of occurrence combined with bioclimatic variables were used to model the impact of current and future environmental conditions on the extent of suitable habitat P. biglobosa, using the maximum entropy principle (MaxEnt). Range of suitable areas for cultivation and conservation of P. biglobosa varied over time depending on climate scenarios used (RCP2.6, RCP 4.5, 6.0 and RCP8.5 RCP) and soil. Under the current environmental conditions, 59% of total area of Benin and 32% of protected areas were highly suitable, respectively to cultivation and conservation of P. biglobosa. All climate scenarios projected by 2050 a significant reduction of highly suitable habitats for growing the locust bean (22 to 31%) in favor of medium or poorly suitable habitats; and a slight extension of suitable areas within protected areas (6 to 11%). Protected areas in 2050 would still secure suitable habitats for conserving this species. The results suggest that despite the projected spatiotemporal dynamics resulting from climate change, environmental conditions in Benin would remain suitable for cultivating and conserving P. biglobosa up to 2050. Accounting for these results in formal development policies could help to ensure conservation and sustainable use of the locust bean in Benin.
    Key words: Occurrence range, climate change, MaxEnt, suitable habitat, Representative Concentration Pathways, Benin.